Expérience utilisateurs – premiers retours

L’Expérience Fontevraud ne se limite pas à la conception et à la réalisation d’une application multi-utilisateurs : il s’agit d’un véritable support d’étude en conditions réelles des comportements et attentes des utilisateurs face à ce nouveau type de médiation culturelle. L’expérience utilisateur est ainsi au centre du projet : l’analyse des comportements effectuée va permettre de mieux maîtriser les enjeux ergonomiques (interfaces naturelles/intuitives), d’appliquer nos conclusions à l’application et d’en constater les effets.

Après un mois d’utilisation de la table dans l’enceinte même de l’Abbaye de Fontevraud, nous avons donc voulu savoir comment était perçue cette installation originale par les visiteurs. Nous nous sommes rendus sur place une journée entière afin de recueillir des témoignages et de filmer l’utilisation par des visiteurs, laissés seuls et sans indication devant cette table un peu mystérieuse. Riche en enseignement, cette première étude nous permet d’ajuster nos concepts ergonomiques et d’apporter une application plus en phase avec les comportements naturels des utilisateurs.

Matériel nécessaire :

  • 1 webcam fixée au plafond de l’espace multitouch
  • Un ordinateur et qui capte par la webcam les gestes des utilisateurs.
  • Un journaliste pour aller à la rencontre des gens et les interroger sur leur expérience.
  • 1 caméra sur pied
  • un micro

La vidéo en question :

Pour résumer :

Notre approche ergonomique est concluante : l’utilisation à plusieurs est confortable (jusqu’à 6 personnes simultanées). La meilleure gestion des flux de visiteurs attendue pour ce dispositif est au rendez-vous ! Les visiteurs n’hésitent pas à intervenir en même temps sur l’application et créent une véritable émulation (observation les uns des autres, découvertes partagées, vision globale et échanges sur les contenus…).

L’approche éditoriale est plus mesurée : le sens de l’application et la consultation des contenus est moins évidente. Si la manipulation des contenus est aisée, la compréhension des principes d’utilisation est plus délicate.

Ceux qui ont réussi à naviguer dans les contenus de la table, soit en découvrant seuls les codes ergonomiques, soit par mimétisme, ou parfois avec nos explications, sont en général très intéressés et agréablement surpris par le dispositif. L’intérêt pédagogique ressort énormément ainsi que le fort caractère ludique du système développé.

Dans l’ensemble les utilisateurs nous font remarquer que cela leur parait être plus destiné à un jeune public. En effet, les personnes les plus âgées pensent que les plus jeunes, familiarisées au technologies tactiles et plus généralement à l’informatique, sont plus à même d’interagir au mieux avec l’application. Cependant, notre constat est que le jeune public, s’il trouve facilement les moyens d’interagir, s’intéresse finalement assez peu aux contenus. Il joue et n’exploite simplement que l’aspect ludique de l’installation.Il s’agit donc ici de mieux assister les utilisateurs dans leur « prise en main » de l’application et d’augmenter la visibilité des contenus. Le mode « Jeu » laissé en libre accès, est éliminé : il créé confusion et détournement du contenu. Il restera toutefois en réserve pour une intégration dans un mode « groupe » activable sur demande.

Concrètement, de nombreux visiteurs, pourtant intéressés par les connaissances dissimulées dans la table multitouch, n’ont pas réussi à rentrer en interaction avec la table de manière efficace. Notre volonté étant de distribuer ces contenus culturels au plus grand nombre, la simplification de l’accès dans l’application est au cœur des aménagements à effectuer :

  • Laisser en permanence affichées sur la table les indications de base et l’invitation à interagir
  • Rendre les contenus plus faciles à découvrir (moins de frottement nécessaire, grossissement des zones et « ouverture » plus rapide)
  • Supprimer le mode de « jeu » afin d’alléger l’application en terme de profondeur de contenu
  • Mieux signaler les typologies de contenus (vidéos, images…) et leur manipulation (fonctions de retournement, de fermeture)

Ces modifications complètent les principes établis à l’origine, afin de satisfaire un plus grand nombre de personnes.

De nombreuses remarques et idées ont par ailleurs émergé des échanges que nous avons pu avoir avec les visiteurs et les guides :

  • L’application devrait pouvoir proposer d’autres époques. L’intérêt pour ce type de dispositif est donc fort de la part du public.
  • Le mode carte à « l’époque carcérale » est un support intéressant pour les guides. Un mode dédié, moins complet mais permettant de disposer d’un support moderne pour les explications est attendu.

Nous retournons cette semaine installer la nouvelle version de l’application et recueillir à nouveau des témoignages d’utilisateurs, nous publierons bientôt la vidéo et les nouveaux ajustements éventuels qui apparaitront nécessaires.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire